Pourquoi vous ne devriez PAS faire de budget

Quand on pense aux "finances personnelles", la première chose qui nous vient à l'esprit, c'est les budgets. 

Ça fait responsable d'avoir un budget, pas vrai ?!

L'organisation, la discipline. Ce sont les maîtres mots qu'on associe à la budgétisation. 

On s'est tous déjà posé cette question : "dois-je faire un budget ?".  

D'ailleurs, faire un budget, c'est quoi ?

Ce n'est rien d'autre que de diviser vos dépenses en différentes catégories. Et pour chaque catégorie, fixer un seuil maximum de dépense en euros. Enfin, comparer les résultats aux prévisions à la fin de la période considérée (un mois par exemple). 

Quand j'étais étudiant à l'étranger, je comptais toutes mes dépenses et je tenais un budget assez précis pour ne pas finir le mois dans le rouge. J'avais une somme limitée par mois, je faisais donc très attention à ce que je dépensais.

J'avais suivi les règles de base de la budgétisation. Je m'étais construit un petit fichier Excel dans lequel j'avais divisé mes dépenses en différentes catégories. Pour chaque catégorie j'avais estimé un montant maximum à dépenser. Par exemple, mes catégories étaient : 

- Loyer 

- Charges (électricité, eau, Internet, etc.)

- Frais de transport (voitures et frais annexes ou transport en commun)

- Nourriture 

- Loisirs (cinéma, sorties, sport, city trips, etc.)

- Vêtements et autres achats (téléphones, ordinateurs, etc.)

- Epargne

Durant cette période, ça a été très bien marché (sauf pour l'épargne, je n'ai pas épargné durant mon séjour. Je l'ai quand même mis dans cet article pour la forme! ). J'ai respecté mon budget à la lettre et je n'ai jamais été dans le rouge. 

Ce que je viens de vous montrer est un budget classique. On budgétise en début de mois. On fait le compte des dépenses chaque jour ou chaque semaine. On additionne tout à la fin du mois et on compare les résultats actuels et les résultats réels. 

En théorie, ce n'est pas compliqué. 

Mais voilà, tout n'est pas rose pour autant. 

Faire un budget comporte aussi d’innombrables défauts

- D'abord, ça prend du temps (chaque jour, il faut garder les tickets, les compter et les trier). Du coup, ça en devient même un peu stressant sur le long-terme. 

- Ensuite, il faut être rigoureux : il ne faut oublier aucune dépense et encore moins perdre un ticket ! 

- Trop de catégories tue les catégories. Et le problème des budgets est bien là, on est vite submergé par le nombre trop élevées de catégories, ce qui rend la tâche un peu compliquée pour ne pas dire pesante. 

- Enfin, on est toujours en train de compter pour être sûr de ne pas dépasser nos prévisions. Du coup, que se passe-t-il ? On tombe dans un style de vie basée sur la privatisation plutôt que l'accumulation. En fait, on se concentre plus sur les dépenses et l'état de notre compte à banque qu'à d'autres manières de gagner plus (Si vous lisez mes articles, c'est que vous voulez devenir financièrement libre, et on ne devient pas riche en se concentrant sur ses dépenses, mais bien sur ses revenus). 

En résumé, tenir un budget, c'est un vrai casse-tête (même si ça marche pour certains, ce n'est pas ce qu'il y a de plus amusant). 

C'est pourquoi je me suis tourné vers d'autres méthodes alternatives au budget.

Et j'ai trouvé la solution en visitant quelques blogs sur l'indépendance financière.

C'est sur le blog de Cedric Annicette que j'ai découvert la règle 50/20/30. Que vous soyez étudiant, salarié ou père de famille, ça fonctionne ! 

Qu'est-ce que la règle 50/20/30 ?

Regardez d'abord le schéma ci-dessous pour vous faire une première idée. 

Pour faire court, divisez votre source de revenu principale en 3 catégories pour vos dépenses mensuelles : 

  • 50% de vos revenus – Besoins et charges fixes (loyer, électricité/gaz, nourriture, essence...)
  • 30% de tes revenus – Loisirs et désirs (vêtements, salle de sport, restaurants...)
  • 20% de tes revenus – Epargne à long-terme et vos investissements

C'est aussi simple que ça et en plus c'est rapide ! Croyez-moi, vous n'aurez plus jamais à vous tirer les cheveux avec les budgets. 

Un exemple pour illustrer mon propos : si vous touchez un salaire de 2000€, épargnez tout de suite 400€.

Allouez au maximum 600€ par mois pour vous faire plaisir.

Les 1000€ restants vous serviront à payer votre loyer, vos charges et assurances, et enfin à vous nourrir !

Avouez quand même que c'est facile à respecter et loin des budgets que vous avez pu trouver sur Internet.

Pour l'épargne (qui vous servir pour investir), je vous conseille de mettre en place un virement automatique de votre compte courant vers votre compte épargne à long-terme (appelé fond de sécurité). De cette façon, vous ne verrez presque pas la différence.

C'est ce qu'on appelle se payer en premier. J'en parle en détail dans le guide de démarrage de la liberté financière, un e-book gratuit que j'ai écrit sur l'indépendance financière et les différentes stratégies pour y arriver.

Evidemment, vous ajustez les pourcentages comme vous le souhaitez. Il n'y a pas de règle.

Essayez au moins de prendre 20% de vos revenus pour votre épargne et vos investissements. Commencez par 10% si ça vous paraît trop difficile mais ajustez à la hausse quand vous êtes plus à l'aise ! Ce que je vais vous dire reste entre nous mais la plupart des livres sur l'argent et l'enrichissement recommandent de prendre au minimum 10% de tous vos revenus pour vos investissements. Vous voulez être riche, c'est bien ça ? 

Pourquoi la règle 50/30/20 fonctionne ? 

  1. Les 20% épargnés et investis créeront eux-mêmes des revenus supplémentaires que vous pourrez traiter de la même manière (voire même tout réinvestir). 
  2. Fini de culpabiliser pour avoir dépensé votre argent dans des choses qui ne sont pas nécessaires (autrement dit les désirs). Maintenant, vous allouez 30% de vos revenus à TOUS vos désirs ! En vous fixant dès le départ une partie de vos revenus à ne pas toucher (10% minimum), vous aurez la conscience tranquille pour le reste du mois !
  3. Il y a moins de catégories. C'est beaucoup plus simple pour vous de respecter votre budget. 

Conclusion

Dans cet article, je vous ai montré qu'établir un budget précis comme ceux que vous trouvez sur Internet n'est pas la meilleure solution. 

Nous l'avons vu : établir un budget traditionnel est une activité chronophage ET qui se focalise trop sur le contrôle des dépenses et non l'enrichissement. 

La solution la plus simple à mettre en place est la règle 50/30/20 dont le but est de focaliser vos efforts sur l'épargne (les 20%) pour vos futurs investissements. Dans le même temps, vous n'avez pas le sentiment de vous "priver" puisque vous prenez 30% de vos revenus pour vos désirs et loisirs. 

Pour aller plus loin 

Si vous souhaitez en savoir plus sur votre argent, je vous recommande la lecture de mon e-book "Le guide de démarrage de la liberté financière", entièrement gratuit sur mon blog. 

Vous découvrirez dans ce guide :

- L'état d'esprit d'une personne riche de son temps et son argent.

- Un plan en 3 étapes pour avoir des finances plus saines. 

- Comment augmenter vos revenus grâce à la bourse, l'immobilier et une entreprise à temps partiel sur Internet.

Indiquez-moi simplement à quelle adresse email je peux vous l'envoyer. 

Comment