Comment gérer ses finances personnelles

Aujourd’hui, Thomas du blog Blog Riche se propose de nous parler de la gestion des finances personnelles : un sujet à la mode peu importe les générations. Je lui laisse la parole :-)

La question de la gestion financière trouve une place favorable dans tous les sujets de conversation qui tournent autour de l’argent. C’est pour moi une des clés de la richesse. Tu ne trouveras aucun homme riche avec des finances désastreuses.

Il s’agit de s’imposer un mode de vie organisé pour se permettre de pouvoir faire des achats sans se soucier de savoir si on peut se le permettre ou non. Une mauvaise gestion de son argent est le résultat de l’effet conjugué de l’absence d’une budgétisation très précise et d’une non-maîtrise de soi.

Ces deux éléments occasionnent généralement des dépenses impulsives.

 

L’importance de bien gérer ses finances personnelles

L’importance de bien gérer tes finances personnelles intervient à plusieurs niveaux. D’abord, sur le point de vue financier lui-même, il ne faut pas que tu manques de quelque chose le mois prochain.

Faire un budget doit te permettre de ne pas finir à découvert, mais d’anticiper les dépenses que tu pourras avoir dans le mois. 

Dans cette même logique, les conséquences d’une mauvaise gestion de tes finances sont aussi des indicateurs à prendre en compte. Si tu as constamment recours à des emprunts, surtout pour subvenir à des besoins de base ou à une urgence quelconque, alors il y a un problème.

Aie toujours à l’esprit que faire des épargnes est mille fois mieux que faire des dépenses.

Cette notion est très essentielle pour préserver ta santé. En effet, il n'est pas exclu qu’une incapacité à faire face à une situation donnée puisse avoir des répercussions sur ta santé. Cela peut être le stress de ne pas pouvoir te rendre à ton lieu de travail à cause de ton véhicule tombé subitement en panne, la pression face à une créance qui arrive à échéance, etc. 

En plus de toutes ces raisons évoquées, bien gérer tes finances personnelles peut être un moyen de posséder une très grande réactivité face à des imprévus majeurs. Des situations très critiques comme la perte soudaine de ton emploi, une invalidité suite à un accident, ou encore une maladie très grave, sont autant des facteurs qui justifient l’importance d’une bonne gestion financière.

Définir une phase d’avant budgétisation

Pour aboutir à une gestion saine de tes finances personnelles, il convient de passer par une phase d’avant budgétisation. Cette phase démarre un ou deux mois avant de faire ton budget qui n’est rien d’autre que l’évaluation assez précise de ses dépenses.

La phase d’avant budgétisation de tes dépenses est un processus qui s’effectue chaque semaine avant l’établissement de ton budget mensuel prévisionnel.

Je te conseille d'avoir recours à un outil pour répertorier toutes ses sorties financières hebdomadaires. Il peut s'agir d'un carnet ou un bloc note, ou même d'un fichier Excel si tu veux vraiment être précis dans cet exercice ! Peu importe la dépense, note-la dans ton carnet !

La méthode à utiliser consiste à produire deux grandes rubriques qui prendront en charge toutes les dépenses que tu auras à effectuer pendant la semaine.  

La première grande rubrique pourrait se nommer Maison, et la seconde on peut l’appeler Voiture. Libre à toi d'en ajouter d'autres si tu souhaites rentre ton pré-budget plus détaillé !

Au niveau de la première rubrique, Maison, tu peux y mettre les dépenses suivantes. L'alimentation quotidienne, les charges fixes comme le loyer, l’électricité, l’eau, le pain que tu prends quotidiennement dans une boulangerie, le café que tu consommes lorsque tu te trouves en pause du midi ou le matin, etc. Pour la rubique Voiture, mets-y des dépenses comme l’essence de ton véhicule, le péage quotidien ou mensuel, les frais de lavage, les frais de parking lorsque tu stationnes régulièrement dans un endroit payant et toute autre dépense. 

Établir ton budget

La phase d’avant budgétisation, réalisée quelques semaines ou mois plus tôt, a permis de mettre en exergue les principales dépenses qui rythment ton quotidien.

Etablissons maintenant ton budget mensuel. En d’autres termes, il s’agit de définir avec plus ou moins d’exactitude, le montant prévisionnel à débourser pour tes différentes dépenses. 

Le premier budget à ressortir est celui des grandes dépenses fixes. Il comprendra le loyer, les dépenses en énergie et les assurances. Peu importe que tu aies des tarifications énergétiques annuelles, tu dois tout de même dégager un budget qui leur est alloué chaque mois. Cela te permettra de ne pas avoir à te serrer la ceinture durant un mois précis ou au cours d’un trimestre pour pouvoir reboucher le vide occasionné par l’absence des épargnes régulières. À l’issue de ça, un premier montant sera connu et devrait être mis à part tous les mois. C’est le cas des assurances qui devront aussi y être intégrées.

La seconde catégorie des dépenses à faire entrer dans ta budgétisation concerne les dépenses moyennes voire même les petites dépenses plus ou moins variables. Elles se composent en général des dépenses liées au transport et à l'alimentation

La dernière catégorie à budgétiser, qui malheureusement ne figure pas dans la phase d’avant budgétisation, est celle qui concerne les imprévus.

Sans aucun détour, on peut affirmer très clairement que ce sont les imprévus qui constituent en réalité les vrais révélateurs d’une mauvaise gestion de tes finances personnelles. Ils se composent de plusieurs éléments comme une panne de voiture, une réparation d’urgence de ta maison, des problèmes familiaux divers, des frais de mauvais stationnement, un excès de vitesse, etc etc. En fonction de tes revenus, cette catégorie de dépense doit faire l’objet d’une prise en compte pour une meilleure réactivité.

Faire la traçabilité de tes dépenses et ajuster ton budget

Un budget mensuel de tes dépenses ne pourra jamais être fixe. Qu’importe la méthode qu’on utilise pour l’établir, il sera toujours indispensable de faire la traçabilité de tes dépenses afin de réaliser les ajustements qui s’imposent.

C'est pourquoi il va falloir que tu listes toutes tes dépenses pour les comparer avec tes prévisions et ré-ajuster au besoin. 

L’ajustement de ton budget doit toujours permettre une revue à la baisse. Il est possible, pour revoir ton budget mensuel à la baisse, d’utiliser certaines méthodes assez pratiques.

La première consiste à regarder environ chaque semaine l’état de santé de ton compte pour voir s’il n’y a aucun imprévu. Ensuite, tu peux également retirer un certain montant d’argent à la banque. Ce montant correspondra aux dépenses que tu  ne veux pas dépasser dans ton budget. 

Il n’y a aucune honte à demander une tarification étudiant par exemple, pour arriver à faire baisser certaines charges. Il est aussi possible de renégocier son assurance ou son prêt immobilier afin de faire baisser les mensualités. Dans certains cas aussi, changer directement son assurance peut être une solution. Dans tous les cas, toujours chercher à diminuer tes dépenses.

Dégager des épargnes obligatoires

Le sentiment d’une meilleure gestion de tes finances personnelles se traduit par l’épargne que tu parviens à réaliser. Les épargnes sont le résultat d’une équation entre tes finances personnelles, donc ton revenu, et les diverses dépenses qu’on effectue. Il s’agit donc de bien maîtriser tes dépenses pour réussir à faire des épargnes. L’importance d’avoir une bonne gestion financière a déjà été évoquée. Cependant, l’épargne en constitue le parfait indicateur.

Les épargnes à réaliser sont indépendantes du revenu que tu perçois, mais sont fortement liées aux dépenses que tu effectues. S’il est difficile d’augmenter ton revenu pour accroître ton épargne, il est par contre facile de diminuer tes dépenses pour l’augmenter. Peu importe la hauteur de tes finances personnelles chaque mois, il est obligatoire de toujours faire des épargnes. Elles interviendront plus bas, pour la réalisation de ta personne et de tes projets.

Les techniques de traçabilité et d’ajustement de tes divers budgets trouvent toute leur importance ici. Comme vu précédemment, des budgets comme ceux alloués à des imprévus, ne trouvent pas une application tous les mois. En d’autres termes, ton véhicule, ta maison ou ta famille n’ont pas régulièrement des problèmes qui peuvent occasionner des dépenses à répétition. Le premier budget calculé pour ce type de dépense devrait rester en l’état et mis de côté. Les mois suivants, ce budget devrait être orienté vers ton épargne.

Étant donné que ton « budget vital », loyer, énergie, alimentation, est toujours garanti, toutes les autres formes d’économies qui pourraient être réalisées sur la négociation de ton prêt immobilier et la découverte d’un distributeur moins cher par exemple (centre commercial et autre), devraient servir pour agrandir ton épargne. 

Aboutir à une stratégie d’investissement et d’enrichissement

Tout processus que tu entames a toujours une finalité. En matière de finances, chacun peut y aller de son vouloir dans l’affectation des ressources qu’il parvient à dégager. Bien gérer tes finances personnelles, doit avoir un autre but que celui de faire des épargnes simplement.

Les épargnes sont très importantes à ce niveau, elles permettent de faire un amas de tes finances personnelles que tu as su très bien gérer. Toute personne possède au moins un projet personnel sur lequel elle souhaiterait travailler et se développer. Pour monter un projet, lorsque tu ne souhaites pas dépendre de bout en bout d’un tiers (personne physique ou structure financière), il est important de collecter des finances.

Les épargnes, issues de ta bonne gestion financière, formeront ton capital à long terme. La patience est une notion à cultiver lorsqu’on nourrit une stratégie d’investissement et d’enrichissement future. Il est aussi important de souligner que les épargnes, en elles-mêmes, ne constituent qu’une infime partie de ce que tu peux espérer avoir dans ta vie.

Conclusion

Si un résumé pouvait être fait du mode de gestion de tes finances personnelles, tu commencerais par la budgétisation de toutes tes dépenses, en passant par le suivi et l’ajustement de tes dépenses, pour aboutir à une optimisation des revenus de tes épargnes. Ainsi, il est plus évident de pouvoir t’offrir une activité plus rentable, faire un voyage qui compte beaucoup et passer une retraite dorée.

Si tu souhaites en savoir plus sur les finances personnelles et comment devenir riche (en temps et en argent) je t’invite à venir sur mon blog : Blog Riche et rejoindre la communauté des entrepreneurs de leur vie !

Lectures complémentaires pour en savoir plus sur l'argent : 

4 Comments