Chronique et critique du livre Père riche Père pauvre

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous seriez peut-être intéressé par mon guide de démarrage de la liberté financière. Dans ce guide, je vous donne un plan en 3 étapes pour mieux gérer votre argent et je vous dévoile les 3 leviers à utiliser pour se créer des sources de revenus passives et alternatives.

Note : les termes "riches" et "pauvres" sont utilisés par Robert Kiyosaki dans le but de montrer quel comportement est préférable pour devenir financièrement libre. Ce n'est pas du tout un jugement sur l'état de vos finances personnelles. 

Chaque mois, je partage avec vous la chronique d'un livre en rapport avec les finances personnelles ou l'entrepreneuriat. Et aujourd'hui, je m'attaque à un gros morceau. Père Riche Père Pauvre de Robert Kiyosaki, sûrement le livre le plus connu dans la thématique des finances personnelles. 

Véritable précurseur du concept de la "rat race" (course des rats en français), Robert Kiyosaki est considéré comme un véritable gourou par des milliers de personnes qui rêvent de quitter la rat race. 

La rat race, si vous n'êtes pas familier avec ce terme, c'est l'engrenage dans lequel la majorité d'entre nous sommes enfermés. C'est le fait d'être obligé de travailler pour payer ses factures, sa maison et sa voiture. Bref pour continuer à consommer. Dans ce système, nous échangeons notre temps contre de l'argent et si nous ne sommes pas là, nous ne sommes pas payés. 

Si vous n'avez jamais lu le livre, vous devez probablement être intrigué par le titre du livre : "père riche père pauvre". 

En fait, le titre se réfère aux 2 influences paternelles de Robert lors de son enfance. Son propre père, qu'il appelle Père pauvre était un homme très instruit mais connaissait peu de choses sur l'argent. Le père de son meilleur ami, que Robert Kiyosaki considère comme une figure paternelle, est entrepreneur et possède plusieurs entreprises. C'est celui dont Robert Kiyosaki surnomme "père riche". 

Dans le livre, Robert Kiyosaki nous raconte l'apprentissage qu'il a reçu de son "père riche" à propos de l'argent, et dévoile dans le même temps les énormes erreurs financières qu'a faites son "père pauvre". 

La majorité du livre recense 6 leçons que notre ami Robert a appris de "père riche". 

Dans cette chronique, je vais vous résumer les 3 leçons les plus importantes à mes yeux

Leçon 1 : Les riches ne travaillent pas pour l'argent

Cette leçon a un titre ambigu, on pourrait croire que les riches ne travaillent pas pour l'argent. Les riches travaillent beaucoup en fait. Mais ils ne travaillent pas pour l'argent. Ils ne travaillent pas seulement pour gagner de l'argent et payer leurs factures. Ils travaillent pour apprendre, et les choses qu'ils apprennent leur sont utiles pour gagner plus d'argent. 

Les riches ne travaillent pour l'argent. C'est l'argent qui doit travailler pour eux. 

Ils investissent en bourse et dans l'immobilier pour générer des revenus passifs, et ils savent qu'ils doivent d'abord apprendre et se former pour avant d'investir leur argent. 

Ils sont des créateurs d'entreprise. On comprend que les riches ne travaillent pas pour l'argent quand ils créent leur première entreprise. Au contraire d'un salarié qui va au travail pour payer ses factures, le riche accepte de ne pas avoir de salaire du tout (pendant une période indéfinie) pour monter une entreprise qui lui rendra le centuple ! 

Ce qu'il faut retenir : ce n'est pas en échangeant son temps contre de l'argent qu'on devient riche. L'argent ne doit pas être une fin en soi mais une conséquence des compétences et de l'expertise acquises. 

Alors faut-il pour autant quitter votre travail si vous êtes salarié ? NON bien sûr, Robert lui-même explique qu'il a été salarié à un moment de sa vie mais dans l'objectif d"apprendre" un métier ou une compétence. Il ne l'a pas fait pour l'argent que l'entreprise avait à lui offrir. Dans son cas, c'était pour apprendre la vente.

Par contre, si vous n'apprenez rien au travail et que vous détestez votre travail, peut-être que vous devriez revoir vos priorités. 

Leçon 2 : Pourquoi enseigner l' A B C du domaine financier

Probablement, la partie la plus intéressante du livre. Robert Kiyosaki nous donne la cause du fossé qui se creuse entre les riches et les pauvres. 

Et il s'agit du ... manque d'éducation financière que nous avons. En effet, le système éducatif tel qu'il est conçu ne nous apprend pas comment fonctionne l'argent. Robert Kiyosaki y voit d'ailleurs un complot du gouvernement mais je ne m'attarderai pas sur ce sujet. 

Dans cette section, Robert Kiyosaki nous explique (comme nous ne l'avons jamais appris) le fonctionnement de l'argent et la différence entre un actif et un passif. 

Un actif est quelque chose qui génère un revenu, qui met de l'argent dans votre poche alors qu'un passif fait tout l'inverse. Selon cette définition, un bien immobilier que vous mettez en location est un actif alors que votre voiture est un passif (puisqu'elle vous coûte de l'argent). 

Pour aller plus loin, je vous invite à lire cet article que j'ai écrit : la différence entre un actif et un passif

Donc qu'est-ce qu'il faut retenir ? Simplement que vous devenez riche en accumulant les actifs et en limitant vos passifs et vos dépenses.

Et comme le dit si bien Robert Kiyosaki, les pauvres accumulent des passifs en pensant que ce sont des actifs, comme acheter une grosse voiture pour paraître riche. Alors que les riches achètent des actifs qui les enrichissent vraiment. Enfin, Robert préconise d'acheter des passifs avec l'argent que génère nos actifs

Leçon 3 : Occupez-vous de vos propres affaires !

Cette leçon est très courte mais terriblement efficace. Une personne financièrement saine ne devrait pas passer son temps libre à dépenser ses revenus mais investir le plus possible dans des actifs

Je suis entièrement d'accord avec cette leçon : le mieux est d'éviter l'endettement et d'investir le plus tôt possible dans des actifs qui généreront des revenus. 

Mes déceptions après la lecture du livre

Jusqu'ici, je vous ai parlé des points positifs du livre. Mais il y en a aussi des négatifs

Alors je commence par quoi ? :-)

D'abord par une des leçons du livre : les riches engendrent l'argent

Dans ce chapitre, l'auteur prétend avoir gagné 40000$ en 5 heures en faisant un achat-revente d'un bien immobilier. L'auteur explique que la conjoncture économique était désastreuse et que des maisons se vendait trois foins moins cher que leur valeur. Alors l'auteur a eu la merveilleuse idée d'acheter une maison chez un notaire spécialisé en procédure de faillite à 20000$ (alors qu'elle en valait 75000$) pour la revendre 60000$. 

Histoire inspirante certes mais croyez-vous que ce genre d'affaires court les rues ? Alors je ne dis pas que c'est impossible mais je veux juste dire que tout le monde ne s'enrichit pas de 40000$ en 5 heures. On a juste l'impression que l'auteur chercher à se vanter en racontant son histoire. 

Enfin, je trouve que le livre donne le bon état d'esprit pour s'enrichir mais concernant l'application, le livre est très PAUVRE

Il n'y a aucune recommendations pour investir dans l'immobilier ou en bourse. Les conseils en matière de gestion d'argent se limitent à "payez-vous en premier". 

Conclusion

Je considère "père riche père pauvre" comme l'un des meilleurs livres sur les finances personnelles, mais pas le meilleur ! Ce livre a été pour moi le point de départ de mon éducation financière. Avant la lecture de ce livre, je connaissais peu de choses en termes de création de richesse et ma perception de la richesse était erronée. Pour moi, être riche signifiait avoir une belle voiture, une grosse maison et gagner beaucoup d'argent. 

Maintenant, je mesure la richesse financière par le nombre et la valeur des actifs que je possède. L'auteur lui-même mesure la richesse comme la durée avec laquelle nous pouvons survivre sans travailler, ce qui dépend de nos actifs et du cash que nous avons directement à notre disposition !

Enfin, gardez à l'esprit que ce livre ne devrait pas être vu comme un manuel d'emploi pour quitter la rat race mais comme un livre de motivation pour prendre votre indépendance financière. 

Ce que j'ai aimé

  • L'aspect pédagogique du livre. Les concepts sont très bien expliqués et un enfant de 10 ans pourrait les comprendre. Parfait pour celui qui souhaite comprendre comment fonctionne l'argent. 
  • La plupart des concepts présents dans ce livre sont forts. Le point fondamental du livre est que nous devrions épargner au maximum l'argent que nous gagnons pour ensuite l'investir dans des actifs qui remplaceront àterme les revenus provenant de notre emploi. 
  • Le livre est très inspirant et motivant. On a tout de suite envie de se lancer après avoir lu le livre. 

Ce que je n'ai pas aimé

  • Comme je le disais, le livre présente le bon état d'esprit pour devenir riche mais donne peu de recommendations pour vraiment passer à l'action.
  • La grande déception après les 6 leçons. On s'attend à ce que l'auteur nous donne des pistes pour s'enrichir dans la suite du livre. Il n'en est rien, la dernière partie s'apparente plus à du développement personnel qu'à de l'éducation financière. 
  • Les "success stories" de Mr Kiyosaki ne sont peut-être plus (ou difficilement) applicables aujourd'hui, et on a même du mal à y croire. 
  • Le ton parfois sarcastique de l'auteur vis-à-vis de ceux qui sont dans la rat race. 

Ma note : 4/5

Faut-il l'acheter ? 

Si vous n'y connaissez rien en finances personnelles et à l'enrichissement de manière générale, je vous conseille vivement de vous procurer ce livre. Plus qu'un livre d'éducation financière, le livre est très inspirant. Si vous avez déjà de bonnes bases et si la lecture de cet article ne vous a rien appris, gardez votre argent. 

Chaque mois, je partage avec vous la chronique d’un livre en rapport avec les finances personelles et l’entrepreneuriat. Si cela vous intéresse, vous pouvez vous inscrire à la newsletter pour ne pas manquer les prochaines chroniques.

Pour vous remercier de votre inscription, vous recevez comme cadeau de bienvenue le “guide de démarrage de la liberté financière”. 

Comment